Ma Bastide UNIQUE EN ARDÈCHE

Edito du numéro d'AVRIL

Bonjour mes amis,

Pâques, qui rime si bien avec le printemps, arrive… c'est l'autre grande fête chrétienne, avec Noël. Nous les fêtons en famille, et comme ce sont les beaux jours qui s'installent, nous aimons aussi avoir nos amis près de nous, permettant d'être réunis et de partager de purs moments de bonheur, d'amour, d'amitié et de tendresse.  En tout cas, c'est ce que je vous souhaite.
Merci, merci, merci ! Pour vos gentilles attentions, vos compliments, votre engouement pour Ma Bastide. Vous l'aimez tant et tant que vous l'attendez, dites-vous, avec toujours plus d'impatience, tous les mois.

Vous le savez, toujours nous essayons de vous surprendre, de nous renouveler… Alors ce mois ci encore, avec Yves Paganelli, nous vous proposons une "rencontre avec", et ce sera Mouloudji pour ce numéro,  un rendez-vous qui aura lieu désormais, tous les deux mois. D'autres aussi, comme celui de nos maisons paysannes, chaque mois nous ferons le descriptif de l'architecture du bâti existant, sur huit secteurs ardéchois. Et pour pousuivre dans les beautés relevées de nos églises romanes, une visite à Montselgues, s'impose.

Pour vous, nous avons rencontré deux frères qui se sont établis en bio, comme on dit ; nous les avons suivis dans leur périple, au niveau de leur installation à Rosières.

Vous aimerez aussi, c'est sûr, notre rayonnante paysanne Fanny Montoya, qui raconte pour vous, l'amour qu'elle porte à ses animaux, et comment elle est arrivée ici.

Des artistes, comme Christelle Link qui se livre, ravie de nous annoncer son expo de peinture à Lyon, d'ici quelques jours, et le touchant Crèvecoeur, artiste de cœur et chanteur de rue à manivelle, très recherché pour son talent à manier son orgue de barbarie.

Et cette Compagnie qui porte si bien son nom, "les Affamés"…  de théâtre, de scène et de drôlerie, et de rêves aussi, qui s'amuse autant qu'elle joue !

Deux portraits : un savant, passionné par la flore, j'ai nommé Jean Paul Mandin qui nous dit tout de son parcours, et celui de Josiane Fromillagues, antiquaire installée depuis 30 ans à Aubenas. Elle nous entraîne dans la passion de son métier, nous dévoilant son émotion face aux objets. Une association qui travaille la pierre sèche, -encore des passionnés comme on les aime-, nous apprend comment le métier de murailler revient à la mode. Passionnant tout ça, non ?

Une dynastie méconnue que l'on dit être de Nîmes, alors qu'il n'en est rien. Il s'agit de la famille André, issue de Sanilhac, qui tire fort sa réputation exceptionnelle d'honorables banquiers, de génération en génération… Merci à un aimable lecteur qui a eu cette gentillesse de nous la faire découvrir.

Des visites à programmer avec la famille… à commencer par la Vestide du Pal, dès qu'il fait beau, Montselgues, je l'ai déjà dit, puis deux villages, Dompnac avec ses nombreux hameaux, son village miniature fait de pierres, et son vieux châtaignier de 8 mètres de circonférence, et puis Chandolas aux multiples originalités architecturales.

Encore de quoi vous réjouir dans ce numéro du mois d'avril, n'est-ce pas mes amis !

Passez de bonnes fêtes de Pâques. Soyez heureux des moments que vous passez avec les personnes que vous aimez et portez dans votre coeur.

Et je souhaite que la joie printanière de Pâques bouscule notre morosité  et apporte à toutes et tous un message de paix et d'amour !

Et... pour vous faire sourire, Coluche disait  : Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit.

Yveline David

© Ma Bastide, magazine des ardéchois et des annonces gratuites en Ardèche.

Ma Bastide ©2004 - 2016 Pub'attitude - Editeur du magazine ardéchois Ma Bastide : 12, rue Camille Artige - 07200 Aubenas

Ce site est conforme à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés
et a fait l'objet d'une déclaration à la CNIL. N° 1221895